• sample-1

    EXCEPTEUR
    OCCAECAT

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin tristique in tortor et dignissim. Quisque non tempor leo. Maecenas egestas sem elit

AromathérapieLes huiles essentielles : des propriétés très intéressantes pour le kinésithérapeute

Les huiles essentielles montrent de plus en plus leur efficacité comme compléments thérapeutiques dans la pratique quotidienne des professionnels de santé, et tout particulièrement en kinésithérapie. Pour les sportifs, le massage permet de détendre et d’assouplir les muscles et les articulations, avant ou après un effort. Les principes actifs contenus dans les huiles essentielles augmentent l’efficacité du massage.

 

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ? Quelles sont les propriétés des huiles essentielles ? Quelles sont les huiles essentielles les plus intéressantes en kinésithérapie et en kiné du sport ? Quelles sont les précautions d’usage ? Kiné Médical vous donne quelques conseils…

 

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

L’huile essentielle est une substance odorante volatile produite par certaines plantes pour les protéger de leur environnement (rayons UV, parasites…). Le règne végétal compte plusieurs centaines de milliers d’espèces, mais seulement quelques centaines d’entre elles fabriquent suffisamment d’huiles essentielles pour qu’on puisse les extraire. Il est très important de bien caractériser l’espèce botanique et l’organe de la plante (feuille, tige, fleur…) dont une huile essentielle est extraite, afin de garantir sa sécurité d’emploi. On parle d’huile essentielle « botaniquement définie ». L’extraction des huiles essentielles se fait principalement par distillation à la vapeur d’eau. Seule une extraction parfaitement maîtrisée garantit une huile 100% pure et naturelle, pour un maximum de bienfaits et une parfaite sécurité.

 

Une composition biochimique complexe

Une huile essentielle peut renfermer jusqu’à plusieurs centaines de sortes de molécules, chacune ayant des propriétés particulières. Les scientifiques regroupent ces molécules en familles ou « chémotypes ». La caractérisation de la composition d’une huile essentielle et de ses différents chémotypes permet donc de déterminer ses propriétés. On parle d’une huile essentielle « biochimiquement définie » ou « chémotypée ». De nombreuses huiles comprennent plus d’un chémotype, ce qui explique la polyvalence des huiles essentielles et leur vaste spectre d’action.

 

Les Huiles Essentielles : de fabuleuses propriétés...

Depuis des milliers d’années, les huiles essentielles sont utilisées couramment en cuisine, en médecine, en parfumerie et en cosmétique. Mais, c’est à la fin du XIXe siècle, en France, que commence l’histoire moderne de l’aromathérapie, au moment où l’on prouvait scientifiquement la capacité des huiles essentielles à neutraliser les bactéries. Les propriétés anti-infectieuses des huiles essentielles sont en effet, de loin, les plus remarquables : antibactériennes (toutes les huiles essentielles le sont) mais aussi antimycosiques, antivirales, antiparasitaires, insectifuges… Cette action antiseptique en fait de formidables alliés dans l’assainissement des flores microbiennes de l’organisme (voies respiratoires, tractus digestif…), mais aussi dans les produits d’hygiène corporelle ou des espaces intérieurs. Mais les huiles essentielles possèdent de très nombreuses autres propriétés : en inhalation ou en massages, réduction du stress et de l’anxiété, action dynamisante et tonifiante, amélioration de la qualité du sommeil… ; en application locale, actions cicatrisante, anti-démangeaisons, anti-inflammatoire, anti-hématomes ; par voie orale, propriétés expectorantes et mucolytiques, apéritives et digestives, hypotensives, régulatrices du métabolisme hormonal, analgésiques…

 

Les meilleures huiles essentielles pour le kinésithérapeute

LavandeDe nombreuses huiles essentielles présentent des propriétés intéressantes pour le kinésithérapeute : antiseptique, antidouleur, anti-inflammatoire, effet chauffant, effet froid… Voici notre sélection :

 

  • Cajeput (Melaleuca leucadendron cajuputii) : antiseptique, antinévralgique, stimulante et revigorante.
  • Capsicum (Pimenta officinalis) : active la micro-circulation, effet chauffant et apaisant.
  • Cèdre (Cedrus atlantica) : Lymphotonique, drainante, active la circulation, lipolytique (facilite l’élimination des graisses)
  • Cyprès (Cupressus sempervirens) : décongestionnante, rééquilibrante.
  • Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora) : anti-inflammatoire, antalgique, antirhumatismale.
  • Gaulthérie (Gaultheria fragrantissima) : antidouleur et anti-inflammatoire, action chauffante localement sur les muscles.
  • Lavande (Lavandula angustifolia) : calmante et apaisante, action de décontraction musculaire et de régénération cutanée.
  • Mandarine (Citrus reticula Blanco) : hypotensive, vasodilatatrice, calmante.
  • Menthe poivrée (Mentha x piperita) : décongestionnante, tonique et stimulante, rafraîchissante (elle provoque une vasoconstriction des vaisseaux sous cutanés, entraînant une sensation de fraîcheur et d’anesthésie de la peau).
  • Myrte (Myrtus communis) : décongestionnante, tonique et astringente au niveau cutané.
  • Romarin (Rosmarinus officinalis) : action tonique musculaire et circulatoire, revitalisante, tonifiante.
  • Thym (Thymus vulgaris) : antiseptique, active la circulation sanguine.

 

Pourquoi  utiliser les huiles essentielles en massage ?

MassageLe massage est la meilleure façon d’utiliser les huiles essentielles car il va permettre de faire pénétrer localement les principes actifs liposolubles présents dans les huiles essentielles. Le massage sportif permettra quant à lui de faire pénétrer les huiles essentielles dans les muscles, dans les articulations, et dans les tendons et ligaments.

 

1. Sélectionnez les huiles essentielles en fonction de leurs propriétés ;
2. Vous pouvez mélanger plusieurs huiles essentielles pour créer une synergie ;
3. Diluez-les dans une huile végétale pour faciliter leur tolérance (conformez-vous aux recommandations de dilution présentes sur le flacon ou la fiche explicative).

 

Attention !

→ Les huiles essentielles sont très concentrées et peuvent présenter certains dangers. Plusieurs de leurs composés peuvent être irritants ou allergènes pour la peau et les muqueuses. D’autres peuvent être toxiques à forte dose ou sur une longue période (c’est pourquoi il est indispensable de suivre les conseils d’un expert ou d’utiliser des produits où les dosages sont déjà réalisés).
→ Une huile de massage doit contenir au maximum 5% d’huile(s) essentielle(s), à cause de l’hyperthermie cutanée provoquée par le massage.

 

La gamme Medicafarm

Il n’est pas toujours aisé de faire soi-même sa sélection d’huiles essentielles et de faire les mélanges adéquats à son cabinet… N’hésitez pas à tester les produits de soin Medicafarm. Ils contiennent des extraits de plantes et des huiles essentielles spécifiques, afin de répondre aux douleurs et inflammations musculaires, articulatoires et circulatoires.

 

Je découvre !