• sample-1

    EXCEPTEUR
    OCCAECAT

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin tristique in tortor et dignissim. Quisque non tempor leo. Maecenas egestas sem elit

Comment soulager les douleurs musculaires ?

 

douleur musculaireCourbatures, crampes, déchirures, élongations… Les douleurs musculaires sont multiples et peuvent être de différentes natures même si, dans la majorité des cas, elles sont secondaires à une activité physique intensive ou inadaptée.

 

Les douleurs musculaires, qu’est-ce que c’est ?

Dans le langage médical, on parle plutôt de myalgies pour qualifier l’ensemble des douleurs susceptibles d’affecter les muscles striés squelettiques. Il s’agit, en fait, des structures musculaires qui sont régies par la commande volontaire et qui, par conséquent, sont mobilisées par le système nerveux central lors, notamment, d’un entraînement physique. On trouve ce type spécifique de muscles au niveau des membres, du tronc et du cou même si l’ensemble du corps humain peut être concerné par des lésions musculaires plus ou moins importantes. Parmi les principales d’entre elles, on retrouve les courbatures, les contractures, les crampes, les déchirures, les élongations, les ruptures… Il faut également préciser que certaines pathologies se manifestent par des douleurs musculaires à l’image de la fibromyalgie.

 

Les douleurs musculaires, quelles causes ?

Les origines des myalgies sont aussi diverses que variées et dépendent essentiellement des muscles touchés ainsi que de la lésion occasionnée. La plupart du temps, la douleur survient dans le cadre d’un effort physique, soit pendant, soit après. Lorsqu’elle apparaît pendant l’effort, il peut s’agir d’une contracture musculaire de défense visant à éviter une blessure plus grave que peut être la déchirure, voire la rupture musculaire. Dans la majorité des cas, les douleurs musculaires sont localisées aux jambes et, plus spécifiquement aux cuisses ou aux mollets. Les crampes et les courbatures, elles, surviennent généralement après l’effort. Ces manifestations physiques sont plutôt le signe d’une fatigue musculaire importante.


Les douleurs musculaires, quelles conséquences ?

Logiquement, la principale caractéristique de la myalgie reste la douleur. Cependant, cette dernière ne se manifeste pas forcément de la même manière selon sa nature ou sa localisation. Ainsi, une douleur musculaire au mollet ne sera pas forcément ressentie de la même manière qu’une douleur musculaire à la cuisse. Les douleurs consécutives à une contracture sont beaucoup plus localisées que celles occasionnées par une courbature qui seront, elles, beaucoup plus diffuses. Certaines surviennent de manière brutale. C’est le cas, notamment, des contractures de compensation qui visent, par exemple, à protéger une articulation menacée. On retrouve ce type de douleur en cas de torticolis ou de tour de rein (lumbago). Les ruptures musculaires, elles aussi, se traduisent par une vive douleur. D’autres apparaissent progressivement. Certaines courbatures, par exemple, peuvent apparaître près de 48 heures après l’effort.

 

Les douleurs musculaires, quelles solutions ?

S’il existe une multitude d’alternatives thérapeutiques pour soulager les douleurs musculaires, le repos reste l’une des principales mesures à adopter, quelle que soit l’origine de la myalgie. En effet, toutes les douleurs musculaires sont le signe d’une souffrance qui doit être écoutée. L’arrêt de l’activité physique et la mise au repos impérative sont les deux premiers réflexes à adopter immédiatement. Ensuite, il existe des crèmes contre les douleurs musculaires qui peuvent être appliquées régulièrement sur les zones lésées afin de soulager les symptômes. Le froid ou la chaleur sont également d’excellents moyens de contribuer à réduire les œdèmes ou à détendre des fibres musculaires contractées. Mais lorsque la douleur persiste ou est trop intense, il est vivement conseillé de consulter un médecin.