• sample-1

    EXCEPTEUR
    OCCAECAT

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin tristique in tortor et dignissim. Quisque non tempor leo. Maecenas egestas sem elit

La fatigue musculaire, qu’est-ce que c’est ?

 

fatigue musculaireVous vous sentez à bout de force ? Fatigué ? Physiquement vidé ? La fatigue musculaire n’est visiblement pas loin ! Lorsqu’elle est consécutive à un effort physique excessif ou inhabituel, cette faiblesse musculaire est généralement bénigne, mais ne doit pas, pour autant, être prise à la légère. Comment la reconnaître ? Que faire en cas de fatigue musculaire ?

 

La fatigue musculaire, à quoi est-elle due ?

Si les causes potentielles sont diverses et variées, l’affaiblissement musculaire est, la plupart du temps, induit par une activité sportive particulièrement intense qui peut avoir eu un impact physiologique retentissant. On retrouve notamment ce type de fatigue en cas d’hypoglycémie, c’est-à-dire lorsque les muscles n’ont plus assez d’énergie (glucides) pour fonctionner normalement. Une accumulation excessive de corps cétoniques ou d’ammoniaque au sein des structures musculaires peut également engendrer ce phénomène. D’autre part, la fatigue musculaire est parfois le signe d’un manque d’hydratation, voire d’une déshydratation, associée à une perte massive de sels minéraux et d’oligo-éléments. Sur le plan anatomique, la fatigue musculaire résulte souvent de la formation de petites lésions qui altèrent la qualité des fibres composant les muscles et qui les empêchent de développer totalement leurs capacités.

 

La fatigue musculaire, quels signes ?

Généralement, la fatigue musculaire se caractérise par une mobilisation difficile d’un muscle ou d’un groupe musculaire. L’individu a alors l’impression de ne pas pouvoir solliciter certains muscles comme il le souhaite ou que ces derniers ne réagissent pas de manière habituelle. Ce phénomène peut également se manifester par des réponses nerveuses anarchiques telles que des tressautements, des contractions involontaires ou des raideurs musculaires pouvant être douloureuses. Dans la majorité des cas, la fatigue musculaire est passagère lorsqu’elle est secondaire à une activité physique. Il est tout de même important de consulter un médecin si celle-ci persiste ou si elle n’intervient pas dans le cadre d’une pratique sportive.

 

La fatigue musculaire, quelles solutions ?

Qui dit fatigue, dit repos. La solution passe le plus souvent par un arrêt ponctuel de l’activité physique afin de laisser le temps nécessaire aux muscles fatigués ou lésés pour se remettre d’aplomb. Pour éviter que le phénomène ne se reproduise, il va ensuite falloir en déterminer l’origine. S’agit-il d’une mauvaise préparation à l’effort ? En cela, la nutrition revêt une importance capitale puisque, au cours de l’effort, les muscles vont avoir besoin d’une certaine quantité de nutriments (lipides, glucides, protides, vitamines…). Il est donc indispensable d’adopter un régime alimentaire équilibré. En cela, certains compléments alimentaires s’avèrent être de précieuses aides en constituant une source nutritive intéressante pour les muscles.