• sample-1

    EXCEPTEUR
    OCCAECAT

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin tristique in tortor et dignissim. Quisque non tempor leo. Maecenas egestas sem elit

Soulager une tendinite grâce à la kinésithérapie

La tendinite est une affection douloureuse d’une articulation qui peut devenir chronique. Ses origines sont diverses et elle concerne de nombreuses articulations de notre corps, ce qui a pour conséquence de la rendre souvent handicapante. La kinésithérapie constitue un traitement efficace pour soulager une tendinite. À l’aide de gels de soin, le thérapeute apaise l’inflammation et rend sa mobilité à votre articulation.

Qu’est-ce qu’une tendinite ?

La tendinite provient d’une inflammation au niveau d’une articulation. Elle est généralement provoquée par le frottement d’un tendon contre l’os, causé par des gestes répétitifs. Elle touche notamment les professionnels qui répètent sans cesse les mêmes mouvements durant leur journée de travail. Tendinite et sport sont aussi souvent associés, car de nombreuses disciplines sollicitent très régulièrement une partie très localisée du corps.

Chaque articulation possède des tendons qui sont constitués de tissus fibreux reliés aux os. Ils transmettent la force musculaire, ce qui permet la mobilité de l’articulation. Les tendons sont par nature élastiques, mais, lorsqu’ils sont trop intensément mis à contribution, leurs fibres s’altèrent, pouvant aller parfois jusqu’à rompre.

La tendinite peut toucher toutes les articulations du corps, avec une prédominance pour la tendinite du coude et la tendinite de l’épaule qui représentent les articulations que nous utilisons le plus régulièrement au quotidien. Les plus fréquentes sont ensuite la tendinite du poignet, du tendon d’Achille ou de la hanche.

La tendinite calcifiante

La tendinite peut dégénérer et devenir calcifiante. Des dépôts de sels et calcium se forment alors sur le tendon, ce qui aggrave encore les douleurs ressenties et les rend permanentes. La tendinite calcifiante s’accompagne de signes inflammatoires qui se manifestent par un échauffement de l’articulation que l’on peut ressentir au travers de la peau, ainsi que des gonflements, légers, mais néanmoins perceptibles.

Comment reconnaître une tendinite

Les premiers signes d’une tendinite surviennent lorsque vous devez produire un effort particulier ou que vous débutez une séance de sport. Lorsque vous étirez l’articulation, la douleur s’intensifie et encore davantage si vous appuyez dessus.

SI vous n’appliquez pas de remèdes pour une tendinite, elle se dégrade et provoque des douleurs, même lorsque vous n’utilisez pas votre articulation. Vous constatez que votre peau est devenue rouge et chaude. Un œdème va alors se former, ce qui fait gonfler l’articulation. La douleur devient chronique, voire constante, avec par moment des élans soudains et violents qui engendrent une souffrance importante.

Les origines de la tendinite

Pour pouvoir soulager les douleurs causées par une tendinite, vous devez en comprendre l’origine. Le médecin va vous prescrire des séances chez le kinésithérapeute pour masser une tendinite avec des crèmes de soins appropriées, mais vous devez parallèlement stopper le comportement qui l’a déclenchée. Sinon, vous risquez de l’aggraver et de la rendre chronique.

Le diagnostic par le médecin

La tendinite est diagnostiquée par un médecin qui constate les lésions du tendon. Il vous demande d’effectuer certains gestes pour comprendre ce qui génère la douleur, en plus de constater les rougeurs et gonflements.

En cas de doute, il peut vous demander de passer une radio, et même, en cas de douleurs particulièrement intenses dont il ne peut déterminer l’origine, une IRM ou une échographie qui permet de déterminer l’état des tendons et de vérifier s’il n’y a pas de rupture.

Les causes de la tendinite

La cause principale de la tendinite provient de gestes répétitifs. Ce peut être dans le cadre d’une activité professionnelle ou privée. Les gestes incriminés ne réclament pas obligatoirement de la force, il peut s’agir d’un travail de bureau. C’est la quantité de gestes et non leur puissance qui enflamme le tendon. Tendinite et sport sont souvent associés. On parle par exemple de « tennis elbow » pour la tendinite du coude qui est l’articulation la plus mise à mal dans le tennis.

La tendinite peut cependant avoir d’autres origines :

  • un défaut d’échauffement : vous demandez un effort intense à un tendon sans qu’il ait été échauffé et ses cellules ne supportent pas la violence de la tension ;
  • le manque d’étirement : après un effort physique, il est essentiel de vous étirer pour assouplir les tendons contractés ;
  • l’âge ne fait jamais rien à l’affaire : au fil du temps, vos tendons perdent de leur élasticité et c’est d’autant plus vrai si vous avez une vie très sédentaire qui réduit leur capacité d’adaptation ;
  • la déshydratation amplifie le risque de tendinite, car les muscles et tendons mal irrigués deviennent plus rigides ;
  • les problèmes dentaires provoquent des déséquilibres dans l’organisme qui influencent négativement tout son fonctionnement, y compris la bonne santé des tendons ;
  • certaines pathologies : les problèmes de cholestérol, le diabète ou le tabagisme (qui obstrue les vaisseaux sanguins) diminuent la résistance des tendons.

Les remèdes pour une tendinite

C’est au médecin d’adapter votre traitement en fonction de la gravité de votre tendinite et de sa récurrence. Soulager une tendinite passe par un traitement médical, ainsi que par des massages avec des gels de soins, à la maison et chez le kinésithérapeute.

Le repos modéré

Pour soulager les douleurs causées par une tendinite, vous devez reposer votre articulation, sans l’immobiliser totalement. Cela signifie que vous devez cesser de répéter le geste qui l’a causée, mais vous devez cependant continuer à bouger votre articulation, afin que les tendons ne se figent pas, ce qui provoquerait le raidissement de l’articulation. Vous devez effectuer quelques gestes, sauf bien sûr en cas de douleurs aiguës, auquel cas vous devez totalement vous immobiliser.

Étirements et massages sont conseillés. Utilisez pour cela des gels de soins.

Le traitement médicamenteux

Si vos douleurs deviennent insupportables, le médecin va vous prescrire des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) qui vont les calmer.

Dans certains cas de tendinite chronique, le médecin peut recourir à des injections de corticoïdes ou des infiltrations de cortisone. Le soulagement doit être instantané. Il existe cependant des patients qui ne sont pas réceptifs aux corticoïdes.

SI les tendons sont déchirés, il faut parfois opérer si aucun traitement n’a pu réparer la lésion.

Les étirements et massages

Votre médecin ou kinésithérapeute va vous recommander des étirements, ainsi que des massages, à l’aide de gels de soins conçus pour masser une tendinite. Lorsque vous êtes au repos à la maison, vous pouvez poser une poche de glace sur l’articulation, afin de la faire refroidir et dégonfler.  

Les séances chez le kinésithérapeute permettent de masser une tendinite et de pratiquer des étirements doux qui assouplissent les tendons et réparent les articulations. Les crèmes de soin contenant des produits naturels accélèrent la guérison.

Le rôle du kinésithérapeute est de rééduquer la partie lésée. Il permet à l’articulation de retrouver sa souplesse et il participe au renforcement musculaire qui évite que la tendinite ne revienne. Il faut en effet soigner le tendon, mais prévenir toute récidive en le consolidant.

Prévenir les récidives de la tendinite

Pour que votre tendinite ne devienne pas chronique, vous devez déjà attendre qu’elle soit totalement soignée avant de reprendre certaines activités. Selon le patient et selon la gravité de l’affection, la convalescence peut durer quelques semaines, ou quelques mois.

Lorsque vous reprenez une activité normale, pensez toujours à vous échauffer avant un effort et à vous étirer après. Cessez immédiatement votre occupation si vous sentez la douleur revenir, même très faiblement.

Si vous êtes obligé de répéter un geste, réfléchissez à une posture différente qui répartirait l’effort sur d’autres articulations. Pensez à toujours bien vous hydrater.