• sample-1

    EXCEPTEUR
    OCCAECAT

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin tristique in tortor et dignissim. Quisque non tempor leo. Maecenas egestas sem elit

Masso-kinésithérapie : tout savoir sur cette thérapie manuelle

Règlementée depuis déjà 1946, la masso-kinésithérapie est devenue le soin manuel de première intention dans le traitement et la prévention des dysfonctionnements de la mobilité, des maladies respiratoires et des séquelles des pathologies neurologiques. Pour cela, le masseur-kinésithérapeute fait intervenir différentes techniques de massages, d’appareils de gymnastiques et de matériels spécialisés. Cette médecine alternative s’applique à différents domaines de la santé et du bien-être, et peut être pratiquée chez toute sorte de patients : depuis les nourrissons jusqu’aux personnes âgées. Qu’est-ce que la masso-kinésithérapie ? Quand faut-il consulter un masseur-kinésithérapeute ? Comment se déroule une séance de kinésithérapie ? Trouvez les réponses à ces questions dans cet article.

Qu’est-ce que la masso-kinésithérapie ?

Étymologiquement, le mot « masso-kinésithérapie » vient de trois mots grecs : « massein » qui veut dire « pétrir», « kinésis » pour designer « mouvement » et « therapeuein » qui signifie « soigner ».

Ainsi, la masso-kinésithérapie se caractérise par l’ensemble des techniques de caresse et de pétrissage à effectuer sur la peau et les muscles, par l’intermédiaire des mains en vue de prévenir ou de soigner les affections des os, des muscles et des articulations. En parallèle, elle s’accompagne de différentes formes d’exercices d’étirements et de renforcements musculaires. Le kinésithérapeute peut également être amené à utiliser des appareils qui fonctionnent avec l’eau, la chaleur ou les ultrasons pour soulager les douleurs, les déficiences ou les malformations de ses patients.

Selon la définition officielle inscrite dans la loi, la masso-kinésithérapie inclut la promotion de la santé, la prévention, le diagnostic kinésithérapique et le traitement des troubles du mouvement ou de la motricité de la personne et des déficiences ou des altérations des capacités fonctionnelles.

Qui peut se soigner avec la masso-kinésithérapie ?

La masso-kinésithérapie peut être appliquée à toutes les personnes, homme et femme de tout âge. Elle est notamment recommandée chez les enfants et les personnes âgées. Aussi, le kinésithérapeute peut suivre une femme enceinte durant toute sa grossesse pour l’aider à mieux supporter les douleurs au dos ainsi que les autres désagréments causés par la gestion.

La masso-kinésithérapie est une thérapie manuelle autorisée par la loi pour être utilisée dans la rééducation physique et fonctionnelle. L’intervention d’un masseur kinésithérapeute est généralement recommandée à la suite d’une opération chirurgicale (amputations des membres par exemple), un traumatisme, une blessure grave (fracture…) ou un alitement prolongé.

La kinésithérapie offre également ses bienfaits pour les personnes qui souhaitent retrouver un certain bien-être physique et mental.

Quelles sont les principales pathologies traitées avec cette thérapie manuelle ?

Ce type de massage thérapeutique agit sur les muscles, les tendons, ainsi que d’autres organes du corps. Il permet de soigner un grand nombre de pathologies. Les professionnels de la santé le considèrent comme le soin de référence dans le cadre d’un traumatisme de l’appareil locomoteur comme une douleur lombaire, une fracture, un rhumatisme, une arthrose et une scoliose…

La masso-kinésithérapie traite également :

  •          la bronchite chronique (elle aide à évacuer les expectorations) ;
  •          les troubles neurologiques (hémiplégie, paraplégie, neuropathies périphériques…) ;
  •          les troubles gynécologiques et urologiques (prise en charge de l’incontinence par la rééducation sphinctérienne) ;
  •          et les conséquences des maladies cardiologiques notamment l’infarctus.

Quand faut-il consulter un masseur-kinésithérapeute ?

Généralement, les soins en kinésithérapie sont directement prescrits par le médecin pour les patients qui ont séjourné à l’hôpital et qui profitent d’un suivi médical.

Par ailleurs, la présence de symptômes particuliers peut amener un individu à consulter un kinésithérapeute. On parle notamment d’une douleur ou d’une tension musculaire, d’une altération de la posture, d’un handicap…

Il faut savoir que les médecins généralistes orientent également leurs patients vers un professionnel de la masso-kinésithérapie si ce type de traitement est requis dans leur cas.

Les différentes techniques utilisées par la masso-kinésithérapie

Tous les massages, mouvements musculaires et articulaires utilisés dans le cadre de la masso-kinésithérapie visent à renforcer ou corriger les capacités physiques du corps. Néanmoins, selon la maladie à traiter, les techniques employées par le kinésithérapeute peuvent varier.

La kinésithérapie passive

Elle se caractérise par des massages, des étirements musculaires et des actions de traction. Son rôle consiste surtout à favoriser la mobilité articulaire et l’élasticité des muscles. Puisqu’il s’agit d’une action passive, cette technique n’inclut pas la participation du patient : seul le masseur kinésithérapeute stimule la ou les zones cibles par le biais des activités manuelles et des dispositifs de pesanteur.

Elle est souvent indiquée lors des maladies neurologiques comme les apoplexies, les anévrismes cérébraux, la maladie de parkinson… En effet, ces pathologies risquent d’engendrer une raideur des muscles, une perte des capacités motrices, un trouble de la communication ainsi qu’une déformation majeure.

La kinésithérapie active

Elle rassemble divers exercices physiques et musculaires destinés à la rééducation des membres inférieurs et supérieurs, à l’amélioration et l’équilibrage de la posture. Sa pratique nécessite parfois l’utilisation d’appareils de gymnastique et de matériels particuliers comme les attelles, le vélo, les bandes élastiques, la ceinture dorsale, les pâtes à malaxer... Il est aussi possible que la séance se déroule dans un environnement particulier comme dans une piscine.

Dans la kinésithérapie active, le pratiquant assiste son patient, mais c’est à ce dernier de fournir tous les efforts nécessaires pour accomplir les mouvements. 

La rééducation abdominale fait actuellement partie des programmes les plus prisés dans cette catégorie. Elle aide les femmes à retrouver le ventre plat après l’accouchement.

La physiothérapie : une discipline de la masso-kinésithérapie

Couramment utilisée pour soulager les maux de dos intenses, la physiothérapie est également un programme de la masso-kinésithérapie. Pour sa pratique, le masseur-kinésithérapeute emploie des moyens particuliers tels que les stimulations électriques, la chaleur, les ultrasons, les vibrations…

La kinésithérapie respiratoire

Grâce à ses méthodes de pressions manuelles variées, la kinésithérapie contribue énormément dans les traitements des troubles respiratoires. Le clapping est par exemple reconnu pour son efficacité à évacuer les mucus des bronches notamment en cas de bronchiolite. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles, cette technique est très pratiquée chez les nourrissons.

Masso-kinésithérapie : les bienfaits sur la santé et le bien-être

Les bienfaits de la masso-kinésithérapie sont multiples. Elle entre en jeu dans le traitement et la prévention de nombreuses maladies. De plus, elle comprend une grande variété de techniques si bien qu’elle possède un large champ d’application. Entre autres, la masso-kinésithérapie permet de

  •          relaxer toutes les formes de tensions ou spasmes au niveau des muscles ;
  •          soulager les douleurs ressenties au niveau des os, des articulations et des muscles ;
  •          renforcer le tonus musculaire et favoriser la circulation sanguine ;
  •          réajuster la posture du corps ;
  •          régénérer et améliorer les réflexes moteurs (pour les patients qui sortent d’un coma, d’une opération chirurgicale ou d’un accident),

Il ne faut pas oublier que le masseur kinésithérapeute peut également procurer un massage en vue de promouvoir le bien-être et la relaxation mentaux. Il s’agit d’une thérapie très efficace pour oublier le stress et les différentes frustrations du quotidien.

Comment se déroule la séance chez le kiné ?

La consultation chez un kinésithérapeute commence toujours par un interrogatoire suivi de divers examens physiques en vue d’établir un diagnostic. Le pratiquant va écouter son patient et tenter de connaitre les causes de ses maux ainsi que de savoir les traitements adéquats. Une fois que c’est fini, avec l’aide du patient, le kiné établit des objectifs et discute des moyens pour les atteindre. Il choisira ensuite les techniques de massage à préconiser, les matériels qui peuvent être utiles, la durée du traitement…

Le coût d’une séance de kinésithérapie varie selon le kiné et la région où il exerce. Cependant, il faut savoir que ce traitement est remboursé en grande partie par la majorité des mutuelles santé s’il est recommandé par un médecin.

Souplesse, fermeté et posture, tels sont les points travaillés pendant une séance de kinésithérapie. D’une part, elle est une excellente alternative pour soulager les douleurs chroniques occasionnées par la fatigue, le stress, le vieillissement, les mauvais mouvements et les gestes trop répétitifs. D’autre part, pour les personnes victimes de handicap ou d’accidents, cette thérapie manuelle est excellente pour aider à retrouver l’autonomie et améliorer la qualité de vie.