• sample-1

    EXCEPTEUR
    OCCAECAT

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Proin tristique in tortor et dignissim. Quisque non tempor leo. Maecenas egestas sem elit

Tout savoir sur la cryolipolyse

Tout le monde rêve d’une silhouette de mannequin. Si certaines personnes restent fidèles à la vieille méthode sportive, d’autres préfèrent des moyens plus modernes comme la chirurgie ou cryolipolyse. Et au cours de ces dernières années, la cryolipolyse est devenue très demandée. Elle séduit beaucoup de monde, car elle est moins invasive, non douloureuse et le résultat est satisfaisant dans la majorité des cas. Qu’est-ce que la cryolipolyse ? Quels sont ses bienfaits et ses inconvénients ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce traitement minceur par le froid.

 

Qu’est-ce que la cryolipolyse ?

La cryolipolyse est un acte médical qui consiste à utiliser le froid (5 °C à 15 °C) pour se débarrasser des surcharges de graisses du corps. Cette technique minceur permet de cibler une zone bien précise et d’obtenir un corps bien sculpté.

 

En quoi consiste la cryolipolyse ?

Il faut savoir que les adipocytes ou cellules graisseuses sont sensibles au froid : elles ne survivent pas à une température très basse. Le principe de la cryolipolyse est donc d’exposer une partie du corps saturé en graisse au froid pour provoquer la mort naturelle des adipocytes qu’on appelle apoptose. En d’autres termes, la cryolipolyse consiste à tuer les cellules graisseuses en trop dans des zones spécifiques en utilisant la basse température.


Suivant le mécanisme de défense naturelle de l’organisme, les débris des cellules vont être automatiquement éliminés par macrophage. Cette phase dure au moins 2 mois et ce n’est qu’à partir de ce moment que les résultats commencent à être visibles. Il faut signaler que cette technique n’altère pas les membranes cellulaires. Ainsi, les acides gras ne risquent pas de se disperser dans les tissus et les organes.

 

Comment se déroule la cryolipolyse ?

La séance de cryolipolyse

La séance de cryolipolyse se passe en deux étapes. Tout d’abord, le sujet sera examiné par un médecin pour diverses raisons :

  • connaître si l’intervention est nécessaire et faisable ;
  • évaluer les risques ;
  • et définir les techniques à utiliser.

Si tout se passe bien, un second rendez-vous aura lieu pour la mise en pratique du traitement minceur. Au cours de l’intervention, le pratiquant va placer des ventouses sur la partie à traiter afin d’aspirer les graisses dans une zone précise. Reliés à une machine, ces dispositifs diffusent le froid vers les cellules adipeux pour les cristalliser. Le patient ressentira des picotements puis une anesthésie totale. L’action sera maintenue pendant 30 minutes au minimum et 3 heures au maximum. À la fin, la zone ciblée sera dure, mais elle se détendra progressivement. On peut appliquer un léger massage pour relancer la circulation sanguine.

 

Les matériels utilisés en cryolipolyse

Plusieurs marques proposent des dispositifs à destination des professionnels de santé. Ces machines disposent d'applicateurs ou ventouses de formats variables pour épouser parfaitement les zones à traiter telles que :

  • l’abdomen ;
  • les régions courbées à savoir les hanches et les poignes d’amour ;
  • les faces internes des cuisses et des bras.

 

La cryothérapie a-t-elle un effet sur la graisse ?

La cryothérapie est une technique thérapeutique visant à soulager la sensation de fatigue, à ranimer les muscles et à renforcer la circulation sanguine. Pour se faire, le corps est exposé à une température de -120 °C à -140 °C. Son effet sur les graisses reste modeste, voire absent.

 

Qui peut faire la cryolipolyse ?

Les personnes pouvant faire de la cryolipolyse sont celles qui possèdent un corps mince, mais qui sont munies de quelques bourrelets. Ces derniers peuvent se retrouver sur différentes parties du corps comme :

  • la culotte de cheval ;
  • le double menton ;
  • les poignées d’amour ;les faces intérieures des bras ;
  • l’intérieur des cuisses ;les plis du dos ;
  • le pli sous-fessier ;
  • la gynécomastie masculine (gonflement des tissus mammaires dû à un trouble hormonal).

Avant de commencer la procédure, le volume de graisse est mesuré avec un appareil spécial « la pince adipomètre ». Pour que la cryolipolyse soit réalisable, l’épaisseur du bourrelet doit atteindre au minimum 40 millimètres.

 

Quels sont les bienfaits de la cryolipolyse ?

La cryolipolyse possède une véritable action minceur. Environ 40 % des cellules adipeuses sont immédiatement détruites pendant la séance. Bien entendu, il ne faudra pas s’attendre à une perte de poids massive. Les résultats se manifestent par de légers raffermissements de peau. Cependant, les bourrelets gênants sur le corps commencent à disparaitre. Cette technique minceur est également utilisée en kinésithérapie esthétique. De plus, ses effets sont durables et elle convient parfaitement aux personnes sensibles aux douleurs.

 

Pratiquer la cryolipolyse : vers qui se tourner ?

La cryolipolyse s’applique directement aux cellules. Elle a un impact direct sur l’organisme et notamment sur la peau. Tout comme la chaleur, le froid est aussi responsable d’une brûlure cutanée. Pour cette raison, la manipulation des appareils doit être effectuée par un professionnel avéré au sein d’un cabinet de médecine esthétique ou de kinésithérapie esthétique. D’ailleurs, certains instituts de beauté et de bien-être sont spécialisés dans la thérapie avec le froid. Ils pratiquent la cryoesthétique et cryothérapie.

 
L’intervention d’un professionnel de la santé est d’autant plus utile pour examiner le patient avant la cryolipolyse. En effet, il faudra prendre en compte l’élasticité et la sensibilité de la peau ainsi que la taille de la couche adipeuse. C’est important afin de déterminer la technique et les matériels à utiliser. La cryolipolyse au niveau des bras, des genoux et des cuisses sont plus complexes en raison du circuit veineux et des muscles qui s’y trouvent. Aussi, il faut évaluer les éventuels risques de répercussions sur le système vasculaire et neurologique.
Notez qu’une esthéticienne ou un kinésithérapeute est parfaitement en mesure de pratiquer la cryolipolyse. Cependant, il convient de toujours demander l’avis d’un médecin.

 

Action minceur par le froid : quelles sont les contre-indications ?

Comme beaucoup d’autres programmes minceur, la cryolipolyse est contre indiquée en présence de certaines pathologies telles que la hernie, l’urticaire au froid, la maladie de Raynaud, l’hémoglobinurie paroxystique au froid et la cryoglobulinémie.
Ce traitement est aussi déconseillé en cas de grossesse, d’allaitement, d’inflammation, d’eczéma ou de port de dispositifs électroniques.

 

Séance de cryolipolyse : le coût du traitement ?

Le coût d’une séance de cryolipolyse est assez onéreux. Le tarif moyen tourne autour de 600 à 700 euros. Il peut toutefois varier en fonction des matériels utilisés et la difficulté du traitement.

 

La cryolipolyse comporte-t-elle des risques ?

Dans la plupart des cas, la cryolipolyse ne présente aucune complication inquiétante. Les seuls effets constatés après l’opération sont les rougeurs, les œdèmes et la perte de sensibilité. Ces symptômes ne durent que quelques jours et se limitent uniquement aux zones traitées.
Dans de rares cas, cette thérapie par le froid peut engendrer une brûlure par le froid ou gelure. Elle peut aussi être responsable de l’apparition d’une hernie inguinale, d’une hyperpigmentation de la peau et d’une hyperplasie paradoxale. La cryolipolyse peut aussi causer des troubles neurologiques (perte de la sensibilité par exemple) aux environs des zones traitées.

 
Ce qu’il faut retenir c’est que la cryolipolyse est une technique minceur très délicate qui requiert l’intervention d’un professionnel de la santé : un médecin ou un kinésithérapeute avéré. Il convient également d’opter pour un institut qui utilise des matériels de qualité afin d’éviter les complications.